Bienvenue sur . Glitch of magic ! Recensement en cours ! N'oubliez pas de venir poster ! • Tempête de neige en pleine canicule à Londres ! venez participer au topic commun ici ! Un petit défi d'écriture, ça vous dit ? Plus d'infos par ici !si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. .

 

 Jane&Peter - Boire pour oublier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous

Invité
Invité

Jane&Peter - Boire pour oublier Empty
MessageSujet: Jane&Peter - Boire pour oublier   Jane&Peter - Boire pour oublier EmptyVen 22 Juin - 9:23

Peter poussa la porte du bar avec violence.  Il venait de se disputer avec sa femme. Elle lui reprochait sa façon de gérer les accidents d’Abby, sa façon de la laisser gérer seule la situation. Comme s’il pouvait faire autre chose, il ne comprenait rien à ce qui leur arrivait, si ça tenait à lui toute forme de magie serait interdite jusqu’à ce qu’elle aille à l’école où des gens compétents se chargeraient de lui apprendre à maitriser ça.

Il était donc parti avant que la situation ne dégénère plus (ou que les cris réveillent la petite) et avait atterri dans ce bar, plein de sorciers. Pas l’endroit qu’il préférait au monde, mais il comptait boire et au vu de son humeur s’il tenait à éviter de révéler des secrets embarrassants à des personnes non impliquées, c’était l’endroit le plus sûr. Pas que quelqu’un croirait les dires d’un ivrogne, mais prudence est mère de sureté.

Le bar était loin d’être plein. Un groupe de jeunes bruyants autour d’une table dans un coin semblait fêter un anniversaire, quelques autres tables accueillaient des gens de tout âge avec des tenues qui semblaient parfois sortir d’un livre d’histoire. La plupart des sorciers de sa génération qu’il avait croisés se fondait naturellement dans le monde normal, mais il semblait qu’une partie de l’ancienne génération trouvait que se promener en robe ne causait aucun souci. Un miracle qu’ils ne se soient pas fait découvrir. Il s’installa au comptoir au milieu de quelques habitués. Certains semblaient avoir commencé les festivités depuis un moment, un vieux monsieur à sa droite racontait des histoires folles de courses poursuite avec des dragons. Le pire, c’était qu’il était incapable de savoir si cette histoire pouvait être crédible ou non.

Il se retrouvait donc seul, accoudé au comptoir, à raconter sa vie au barman, devant un verre de whisky. Il n’était pas à son coup d’essai et le jeune homme en face de lui allait finir par connaître son histoire par cœur s’il continuait à venir aussi souvent. Heureusement pour Peter il avait une patience folle ou bien l’habitude des personnes désagréables.

Râler contre la magie allait lui finir par lui attirer les foudres de quelqu’un très certainement, mais il n’en avait pas grand-chose à faire. Il voulait juste une vie normale, une femme extraordinaire et une petite fille exceptionnelle, mais sans magie, sans peluche qui vole ou d’assiette qui explose parce que le repas du soir n’est pas à son goût.
Revenir en haut Aller en bas
Jane E. McMillan

Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 03/06/2018
Messages : 44
Points : 64
x âge : 34 ans
x métier : Vétérinaire
x statut : Mariée

Jane&Peter - Boire pour oublier Empty
MessageSujet: Re: Jane&Peter - Boire pour oublier   Jane&Peter - Boire pour oublier EmptyJeu 28 Juin - 14:25

BOIRE POUR OUBLIER × ft. PETER & JANE
Jane y avait cru dur comme fer, elle avait espéré que tout son bonheur ne soit pas qu’une illusion ou une bombe à retardement. Puis Hope était née. Un nom drôlement paradoxal quand on sait que ce petit bout de chou adorable pourrait bien faire voler en éclat plus de dix ans d’amour. Des années d’un amour inconditionnel basé sur un horrible mensonge dont elle n’était jamais arrivée à se défaire… Il y avait eu plusieurs tentatives pourtant, plus ou moins subtiles et toujours vaines. Les premières dès que leur histoire avait commencé et la dernière lors de la sortie de la pièce où elle l’avait trainé. Mais Adrian était resté hermétique à toutes éventualités d’envisager la magie comme autre chose qu’une grosse arnaque… Ne rien avouer avait donc semblé être le plus sûr et le plus logique. Ou, du moins, jusqu’à maintenant.

Car, maintenant, il y avait Hope et qu’il n’était pas exclu qu’elle soit une petite sorcière. Bien sûr, elle pouvait aussi être une simple moldu et c’est c que sa mère souhaitait de tout cœur : Pas de pouvoirs, pas de responsabilités comme qui dirait ! D’ailleurs, elle avait toujours prit soin de ne rien lui révéler non plus, demandant aux personnes qui la gardaient (presque toujours des sorcier(e)s en cas d’accident) d’en faire autant. Qui sait, peut être que si elle n’était jamais introduite au monde magique, ses dons ne viendraient pas ? Espérer ne coûtait rien ! À part de bonnes prises de tête bien sûr… Ce qui était de plus en plus dur à supporter et qui allait sûrement finir par la rendre folle, tout en expliquant par la même occasion pourquoi elle était un peu moins souvent à la maison. C’était illogique, évidemment, elle devait être là en cas d’accident, elle devait tenter d’éviter ça ou de limiter les dégâts mais elle n’en avait pas le courage. Il n’était pas envisageable de le perdre.

Alors la vétérinaire se réfugiait dans son travail, se donnant corps et âme à la cause animale. Son association allait bon train et le cabinet marchait bien, lui offrant une source conséquente d’occupation. Sauf les jours où elle était de repos, ordre de ses collègues qui voulaient que la jeune maman passe plus de temps avec sa famille, trouvant qu’elle avait assez donné depuis le lancement de ses projets. C’était légitime, voire même adorable, mais c’était surtout un enfer… Sauf quand Adrian était au travail et qu’elle était seule avec Hope. Ou les rares fois où elle arrivait à être seule avec l’homme de sa vie. Car la situation n’avait en rien changé ses sentiments pour lui. Au contraire même, l’idée de risquer de le perdre ne faisait que lui rappeler combien son amour était fort. Une véritable torture à laquelle s’ajoutait une abominable culpabilité à chaque fois qu’elle réalisait qu’elle avait peur de se retrouver avec les deux personnes les plus importantes de sa vie en même temps alors qu’elle devrait chérir ces moments.

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui n’était pas un jour comme les autres. Adrian était au travail et Hope était à une fête d’anniversaire supervisée par deux mamans sorcières. Jane n’était pas obligée de rester, sachant que beaucoup d’enfants moldus étaient de la partie (donc pas de magie dans les parages) et que l’une des deux sorcières n’était autre qu’une Oubliator travaillant pour le ministère. Hope était donc en parfaite sécurité, ce qui n’empêcha pas sa mère protectrice de s’attarder un peu à la fête pour s’assurer que tout aille bien. Une fois rassurée, Jane décida enfin de s’octroyer une pause bien méritée. Qu’il était agréable de souffler un peu et de ne penser qu’à soi ! Ce n’était pas possible au travail, ni avec Hope qui débordait d’énergie. Et, quand elle était avec Adrian, elle n’avait d’yeux que pour lui… Mais là, non, il n’y avait qu’elle.

Cependant, il était hors de question qu’elle s’éloigne de trop ou qu’elle se lance dans une activité qu’elle ne pourrait pas interrompre au cas où. Quoi de mieux alors qu’un petit verre de vin rafraichissant au pub du coin ? Et à plus forte raison si le pub en question était un refuge de sorciers d’ailleurs ! Là, elle pourrait être elle-même, sans inquiétudes, sans peur. Non pas qu’elle compte sortir sa baguette magique pour lancer des sorts à tout va mais… Ça la changeait et c’était agréable. Un sourire détendu aux lèvres, la jeune sorcière s’installa donc au bar et décida même de faire un bond dans le passé en commandant une bièreaubeurre. Cela lui rappellera le pré-au-Lard, sa jeunesse et ses ami(e)s. La vie semblait tellement plus simple à l’époque, même en temps de guerre. Il faut dire qu’elle était jeune, naïve, animée d’espoirs fous et d’un optimisme démesuré. C’était de moins en moins le cas, jeunesse incluse.

Soudain, les dires de son voisin la sortirent de ses souvenirs tout en attisant sa curiosité. Si elle avait bien comprit, il était un non-mage ayant épousé une sorcière avec qui il avait eu une petite sorcière aux pouvoirs déjà bien présents. Il se plaignait de l’existence de la magie, ruminait les disputes qui hantaient son couple et maudissait la complexité de sa propre existence. Autant dire qu’il avait vraiment bien choisit le lieu où s’alcooliser ! Et ce même si les rares personnes présentes lui lançaient parfois quelques regards peu sympathiques… Il faut dire qu’il était entouré de sorciers, certains sûrement assez conservateurs pour voir d’un mauvais œil la présence d’un moldu dans un lieu leur étant réservé. Mais ils n’étaient pas ceux qui inquiétait le plus la jeune femme en réalité… En effet, le groupe de jeune pouvait être bien plus virulent, surtout avec la situation politique actuelle. Pour l’instant, ils ne semblaient pas vraiment lui porter attention mais, l’alcool aidant, ils risquaient de changer d’avis et Jane ne voulait pas se retrouver au milieu d’une bagarre de bar…

Après quelques hésitations et un regard sur son téléphone pour s’assurer de ne pas avoir de messages, elle décida de se rapprocher de lui. Deux tabourets et un sorcier ivre les séparés, le trajet ne fut pas long même si elle du le contourner pour s’installer à son côté. Le barman lui jeta un regard entendu, s’excusa auprès du moldu puis s’éclipsa. Lancer la conversation ne serait pas chose facile mais elle avait beaucoup de questions à lui poser… Mais pour l’instant il fallait le calmer un peu, voire l’isoler pour éviter qu’il ne s’attire trop d’ennuis… Il ne lui restait plus qu’à espérer qu’il ne soit pas un ivrogne violent ! Avec délicatesse, elle posa une main sur le bras de son nouveau voisin et lui adressa un sourire compatissant. Il avait sûrement besoin d’une oreille attentive et elle était prête à le devenir. Les questions pouvaient bien attendre en fait, plus après autant d’année d’expectative.

    « J’ai un peu de temps devant moi et, même si je ne suis sûrement pas la mieux placée pour vous donner des conseils, nous pourrions peut-être discuter de vos problèmes un peu plus loin ? J’ai peur que vous vous attiriez quelques ennuis sinon… »

Dit-elle en faisant un discret signe de la tête en direction des jeunes qui regardaient à présent dans leur direction, sûrement surprit de ne plus l’entendre se plaindre. La voix de la sorcière était douce et elle avait parlé doucement pour ne pas le mettre dans une situation délicate. Toujours avec le même sourire, elle indiqua une petite table dans l’autre coin du pub, où ils pourraient parler sans être top entendus. En réalité, Jane ne savait pas vraiment ce qu’elle était entrain de faire mais c’est ce qui lui semblait le plus juste. Et cet homme avait éveillé en elle un espoir nouveau : Il était pourtant dans une situation très délicate, celle-là même qu’elle redoutait, mais il semblait aimer sa femme suffisamment pour ne pas l’avoir déjà quitté. Pour elle, ce détail là n’avait pas de prix.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

Jane&Peter - Boire pour oublier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Enfin trouvé pour boire un cou
» Fin de l'association UDE/Ankama pour Wakfu TCG
» CaC pour bi-élément feu/terre
» Outpost Bus pour le GP Paris !
» Idée pour les pandawa feu ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: central london :: soho, westminster & south bank
-