Bienvenue sur . Glitch of magic ! Recensement en cours ! N'oubliez pas de venir poster ! • Tempête de neige en pleine canicule à Londres ! venez participer au topic commun ici ! Un petit défi d'écriture, ça vous dit ? Plus d'infos par ici !si vous n'avez pas d'idées de personnage, nous avons créé un petit guide pour aider à la l'intégration de vos personnages inventés dans le contexte de Glitch. .
 

 Aldora » number one fan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous

Invité
Invité

Aldora » number one fan Empty
MessageSujet: Aldora » number one fan   Aldora » number one fan EmptyDim 24 Juin - 22:16

Avec un sourire parfaitement satisfait, Ellie tira la porte de chez elle, à la faire claquer contre le chambranle. Ce soir, elle était de trop bonne humeur pour faire attention à son voisin du dessous et à sa profonde haine du bruit. Peu importait qu’il lui fasse la remarque à la prochaine réunion de locataires, elle ferait comme elle faisait toujours : la promesse d’être plus délicate et de se remettre à la recherche d’un sort de lévitation enfin efficace. Le tout agrémenté d’un sourire désarmant, moins destiné au fâcheux qu’au directeur de séance et à Aldora Parkinson – quand elle venait à la réunion.
Toujours avec la grâce et la légèreté d’un pachyderme – Ellie ne savait pas être discrète – la jeune brune descendit les escalier deux à deux et se retrouva dans la rue. Elle avait parfaitement en tête l’itinéraire à suivre pour se rendre à la salle de spectacle et y fut en moins de temps qu’il ne faut pour penser : « Quand même, ça serait plus facile si je pouvais me téléporter… Par la barbe du Roi Arthur, quelle plaie d’être normale ! »

Plus tard, installée dans la pénombre de la salle bondée, à attendre (im)patiemment le début du spectacle, Ellie jeta un œil à la foule et revint sur son idée. Elle n’était pas parfaitement normale, parmi eux. Elle, elle connaissait le couple de prestidigitateurs, elle était leur voisine, elle les croisait dans les escaliers et avait été invitée à leur crémaillère. En somme, elle était un peu une VIP au milieu de la foule d’anonymes. Et quand les premières notes de musique résonnèrent, Ellie avait totalement oublié son regret de ne pas être capable de se téléporter, ou de voler. Elle aimait trop la magie pour ne pas être éminemment concentrée pendant deux heures, et elle était trop consciente du tête à tête (ou presque) qui l’attendait après pour avoir d’autres préoccupations. Quand Aldora apparut sur scène à côté de son frère, Ellie senti son cœur faire une embardée.
Encore plus que le reste du public, alors, elle se laissa transporter par le spectacle et les tours intelligemment mis en scène. Si intelligemment d’ailleurs qu’on en venait à se demander comment ils pouvaient l’être tant tout semblait naturel et évident. Mais fidèle à l’idée que connaître le « truc » gâchait toute la magie, Ellie se désintéressa aussi de cette question. Ces deux heures se résumaient à la musique, aux lumières, au spectacle, à ce sourire et à cette crinière blonde, et à son cœur à elle qui battait la mesure. Il n’y avait pas, dans le public, de spectateur ni de spectatrice, de quel âge que ce soit, plus absorbé-e que la brune.

Quand la lumière se ralluma, Ellie s’étonna que ça soit si vite. Un coup d’œil au téléphone d’un de ses voisins lui confirma pourtant que le spectacle était bel et bien fini. Alors, son sourire d’enfant devint sourire gourmand et la brune sauta sur ses pieds. Elle était persuadée qu’elle ne serait pas la seule à attendre à la sortie des artistes – et elle voulait s’assurer d’être vue. Écrasant quelques pieds au passage, Ellie se mit alors en route vers la sortie des coulisses et se trouva emportée par un flot de personnes. Peu d’enfants autour d’elle : les familles rentraient coucher les petits. Par contre, la brune fusilla du regard quelques hommes franchement graveleux et leva les yeux au ciel en en entendant d’autres grogner tout haut à propos des trucages et des charlatans. « Si vous n’aimez pas la magie, pourquoi vous êtes là ce soir ? », demanda-t-elle au troisième qui la bousculait. L’absence de réponse la fit glousser.
L’air extérieur était doux, sentait la fin du printemps, et l’attente ne fut pas désagréable. La foule se clairsema d’ailleurs, les moins énervés se décidant à profiter plutôt de la soirée. Quand la porte s’ouvrit sur Aldora et son frère, Ellie était au premier rang, debout sur la barre inférieure de la barrière, l’air parfaitement à l’aise alors qu’elle n’avait prévenu personne de sa venue.

Sans prêter attention à l’air surpris de la première ni au sourire railleur du second, Ellie pressa la main de la blonde et la secoua avec chaleur : « Franchement, si j’avais su, je serais venue avant ! C’était top, vraiment top, bravo ! Enfin, je ne vais pas te retenir, je te laisse à tes autres fans, mais je ne bouge pas d’ici. On se voit après ? »
Ellie se voulait enthousiaste et sympathique, mais elle ne pouvait pas empêcher son cœur de battre un peu plus fort qu’elle ne l’aurait voulu et donc sa voix d’être un peu trop forte. Mais avant de lâcher la main de la blonde, elle la tira un peu vers elle, pour pouvoir lui parler à l’oreille. En essayant de faire abstraction du parfum enivrant et de son envie de passer sa main dans les cheveux blonds, Ellie murmura : « Fais juste attention aux trois types à la dernière barrière. Je pense qu’ils sont un peu… chauds. »
Et avec un dernier clin d’œil, elle s’éloigne à nouveau et lâche la main d’Aldora.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

Invité
Invité

Aldora » number one fan Empty
MessageSujet: Re: Aldora » number one fan   Aldora » number one fan EmptyLun 25 Juin - 0:22

Le spectacle se déroule comme sur des roulettes. Le plus dur, c'est de réprimer la moue ennuyée pendant que les petits oiseaux sortent des manches du frérot, apparaissant de nulle part. Waow, c'est magique ! Et c'est l'enfance de l'art. Adieu les sorts compliqués pendant leurs petits spectacles, on ne lâche pas un feudeymon sur le public, aussi moldu soit-il. Non, on sourit, on lance des regards admiratifs au grand Alderic Parkinson, THE magicien, on joue à la jolie assistante un peu pot de fleur, tout en assurant la magie, la vraie de vraie du spectacle. Une chance qu'Aldora soit douée pour les informulés, qu'elle prononce les formules à la place de son frère aurait été étrange. Une chance aussi que les jeux de lumières soient tous calculés pour dissimuler sa main agrippant une baguette. Chance ou calcul savant ou frère connaissant toute les ruses de sioux pour que l'arnaque fonctionne. Et en effet c'est le cas, ça ne peut mieux fonctionner. Pas un seul petit problème, pas une musique qui déraille, tout s’enchaîne à la perfection. D'où la nécessité de ne rien laisser paraître de l'ennui. Non, songer aux factures toutes payées facilement, à l'appart trois fois trop grand pour deux et à toutes les conneries hors de prix qu'elle peut s'acheter.

La sorcière salue à la fin du spectacle, sourire colgate absolument pas forcé, main dans la main avec son frère, avant de filer en coulisse à toute vitesse. Ses talons sont neufs et lui font un mal de chien. Elle soigne ça d'un coup de baguette agacé, change de paire, toujours aussi haute mais un peu plus confortable. Alderic la rejoint bientôt, ravi que cela est aussi bien marché. Il a toujours l'air content après les spectacles et elle tire toujours un peu la gueule. Elle a faim aussi, elle taperait bien dans un hamburger en sachant pertinemment qu'à McDo, elle se choisirait une salade. Oui, la blonde est le genre de femme hérétique qui prend des salades dans les fast-foods, parce que c'est meilleur pour la ligne et que manger des bigmac pour s'en foutre plein les doigts, non merci. Ou alors, des sushis. Ça fait longtemps qu'ils ont pas mangé sushi, assis sur le canapé, devant une série. Ouais, ça sonne très très moldu comme programme. Cela lui fait encore plus tirer la gueule. Elle se change en vitesse, elle se démaquille puis se remaquille mais un peu moins que pour le spectacle. Alderic l'attend pour partir alors elle fait exprès de traîner. Pour une fois, ils sont tranquilles, il n'y a pas de fans plus malins que la moyenne qui sont parvenus jusqu'aux loges. Joie.

Ils finissent par sortir, se disputant à voix basse sur ce qu'ils commanderaient. Pizza ou sushi ? Oui, ce n'est pas Aldora qui cuisinerait, sous peine de faire exploser l'immeuble, ce qui serait dommage car il est pas trop mal, puis qu'il y a des voisins passables. Genre Ellie. Peut-être que le terme passable est un peu péjoratif au vue de la réalité, peut-être qu'Aldora se voile la face. Peut-être que le fait qu'elle pense à sa voisine, comme ça, d'un coup, a été provoqué par la présence de la dite voisine en personne juste à la sortie des artistes. Error system, veuillez redémarrer. Elle esquisse un sourire un peu crispé, à mi chemin entre l'étonnement et la suspicion. D'où on suit ses voisins jusqu'à leur boulot ? Vrai qu'il y a des affiches annonçant le spectacle par-ci par-là mais tout de même ! Son cœur rate un battement quand la brune lui saisit la main, visiblement assez enthousiasmée par le spectacle. Le sourire de la sorcière passe au un peu satisfait. Bien sûr que le spectacle était au top, elle est bonne en magie, qu'est-ce qu'elle croit la petite voisine là ? Elle se surprit à lui répondre "Oui, si tu veux." à sa proposition. Elle a pas le temps de sortir une excuse random pour se défiler illico ou incruster Alderic dans le plan qu'elle se retrouve avec la bouche d'Ellie au niveau de son oreille. Individus lourds juste derrière, ok, noté, par contre si la moldue pouvait reculer de trois pas pour éviter de faire une syncope, ce serait sympathique.

Un dieu quelconque exauce sa prière, Ellie s'éloigne et Aldora le regrette quasi instantanément. Elles se sont même pas mises d'accord sur un lieu ou même une heure. Puis pizza ou sushi ? Non, ça ne va pas du tout, c'est pas organisé. Et les autres fans n'ont qu'à aller se faire voir sur l'allée des embrumes. Elle retire sa main de celles d'un type au sourire un brin libidineux. Me touche pas muggle, tu me salis. Puis mince, c'est Alderic le magicien officiel, pas elle. Alderic qui a l'air de prendre son pied à signer des autographes, à prendre des selfies et à sourire aux jolies filles. Tsss, pas lui qui l'aiderait à résoudre son dilemme "pizza ou sushi". Elle sourit de nouveau, un sourire d'excuse cette fois, pour les fans à qui elle fausse compagnie en vitesse, prenant garde à ne pas passer à côté des trois signalés par Ellie. De toute façon, ce n'est pas forcément l'assistante qu'ils veulent voir, enfin que les vrais fans veulent voir, pas les mecs vaguement en chien. Elle n'a plus qu'à retrouver la voisine maintenant, elle a l'impression de jouer à "où est Charlie ?", version sorcière bien sûr, celle où Charlie passe son temps à changer de cachette et où il faut également retrouver son croup de compagnie. Elle finit tout de même par localiser la brune. Il s'est passé quoi ? Une dizaine de minutes le temps qu'elle réussisse à s'extirper de la foule sans froisser le moindre fan ? Alderic l'avait briefé il y a bien longtemps : pas une seule altercation avec le public, sinon au revoir la bonne image. Et non, leur effacer la mémoire juste après, ce n'est pas cautionnable.

Et arriver à côté d'Ellie, elle regrette un peu de s'être enfuie. Mais qu'est-ce qu'elle a avec la voisine, hein ? Cela aurait été un voisin, elle aurait compris. Là, c'est juste chelou. Merlin, pourquoi Ellie s'est pointée ici d'abord ? Bon, déjà, justifier sa présence alors qu'il y a encore tout plein de fans. "Je laisse les honneurs à Alderic." Enfin, honneurs... Il n'y a pas trop d'honneur à côtoyer les moldus hein, bien au contraire, c'est juste une étape assez élevée dans l'échelle de la déchéance. Elle sourit à la brune, omettant de se rappeler que cette dernière avait autant de pouvoir que trois Alderic réunis et pas une goutte de sang sorcier. "On va manger quelque part ?" Outch que c'est direct et que ça sonne comme une invitation-rancard. "Le spectacle m'a donné faim." Justification bancale appuyée par son plus joli sourire pour que ça passe mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 

Aldora » number one fan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» This serial number already exists
» Mes Recherches
» [RP - Phase Jour] C'est jour d'inventaire les DO sont fermés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GLITCH OF MAGIC 〓 :: central london :: soho, westminster & south bank
-